Prologue de saint Jean

(1)
ܐܝܼܬ݂ܲܘܗ݈ܝ ܗܘܿ ܡܸܠܬ݂ܵܐ
melta wa itaw
le verbe était
ܒ݁ܪܹܫܝܼܬ݂
b-rasit
En tête
ܐܝܼܬ݂ܲܘܗ݈ܝ ܗ݈ܘܵܐ ܠܘܵܬ݂ ܐܲܠܵܗܵܐ
alahâ lwat wa itaw
Dieu auprès de était
ܘܗܘܿ ܡܸܠܬ݂ܵܐ
melta w-hu
le Verbe, Et Lui

(2)
ܐܝܼܬ݂ܲܘܗ݈ܝ ܗ݈ܘܵܐ ܒ݁ܪܹܫܝܼܬ݂ ܠܘܵܬ݂ ܐܲܠܵܗܵܐ
alaha lwat b-rasit wa itaw
Dieu présent de en tête était
ܗܵܢܵܐ
hâna
Celui ci

(3)
ܒ݁ܐܝܼܕ݂ܹܗ ܗܘܵܐ
wa bi-deh
fut de sa main
ܟܼ݁ܠ
kol
Tout
ܐܵܦ݂ܠܵܐ ܚܕ݂ܵܐ ܗܘܵܬ݂ ܡܸܕܸ݁ܡ ܕ݁ܲܗܘܵܐ
da-hwa medem hwat hda alpa
pas même une chose ne fut de ce qui fut
ܘܒ݂ܸܠܥܵܕ݂ܲܘܗ݈ܝ
w-bel'adaw
Sans Lui, Et

(4)
ܚܲܝܹܐ ܗܘܵܐ
hwa haye
était la vie
ܒܹ݁ܗ
beh
En Lui

ܐܝܼܬ݂ܲܝܗܘܿܢ ܢܘܿܗܪܵܐ
da-bnaynasa nuhra itayhon
était la lumière du fils de l'homme
ܘܚܲܝܹܐ ܕ݁ܲܒ݂ܢܲܝܢܵܫܵܐ
w-haye
Et la vie

(5)
ܒ݁ܚܸܫܘܿܟ݂ܵܐ ܡܲܢܗܲܪ
manhar b-hesoka
dans le ténèbre illumine
ܘܗܘܿ ܢܘܿܗܪܵܐ
nuhra w-hu
Et elle, la lumière
ܠܵܐ ܐܲܕ݂ܪܟ݂ܹܗ
adrekh la
ne l'atteignit point
ܘܚܸܫܘܿܟ݂ܵܐ
w-hesoka
Et la tenèbre

(6)
ܕܸ݁ܐܫܬ݁ܲܕ݁ܲܪ ܡܼܢ ܐܲܠܵܗܵܐ
alaha men d-estadar
qui fut envoyé de Dieu
ܗܘܵܐ ܒ݁ܲܪܢܵܫܵܐ
yohanân
Jean
ܝܘܿܚܲܢܵܢ
barnasa hwa
Il fut un fils de l'homme
ܫܡܹܗ
smeh
son nom

(7)
ܕ݁ܢܸܣܗܲܕ݂ ܥܲܠ ܢܘܿܗܪܵܐ
nuhra 'al d-nashed
afin qu'il témoigne de la lumière
ܗܵܢܵܐ ܐܸܬ݂ܵܐ ܠܣܵܗܕ݁ܘܿܬ݂ܵܐ
I-sahduta eta hâna
Celui-ci vint pour le témoignage
ܢܗܲܝܡܸܢ ܒ݁ܐܝܼܕ݂ܹܗ
b-ideh nhaymen
croie par sa main
ܕ݁ܟ݂ܼܠܢܵܫ
nas d-kol
afin que tout le monde

(8)
ܗܘܵܐ ܢܘܿܗܪܵܐ
nuhra hwa
fut la lumière
ܠܵܐ ܗܘܿ
hu la
Non que, Lui

ܥܲܠ ܢܘܿܗܪܵܐ
nuhra 'al
de la lumière
ܐܸܠܵܐ ܕ݁ܢܸܣܗܲܕ݂
d-nashed ela
mais [c'était] afin qu'il témoigne

(9)
ܢܘܿܗܪܵܐ ܕ݁ܲܫܪܵܪܵܐ
da srara nuhra
la lumière de vérité
ܐܝܼܬ݂ܲܘܗ݈ܝ ܗ݈ܘܵܐ ܓܹ݁ܝܪܿ
ger wa itaw
Il était, en effet

ܕ݁ܵܐܬ݂ܹܐ ܠܥܵܠܡܵܐ
l-alma d-ate
qui vient au monde
ܕ݁ܡܲܢܗܲܪ ܠܟ݂ܼܠܢܵܫ
l-kolnas d-manhar
qui illumine tout homme

(10)
ܘܥܵܠܡܵܐ ܒ݁ܐܝܼܕ݂ܹܗ ܗܘܵܐ
hwa b-ideh w-alma
et le monde par sa main fût
ܒ݁ܥܵܠܡܵܐ ܗ݈ܘܵܐ
wa b-alma
Il était dans le monde

ܠܵܐ ܝܲܕ݂ܥܹܗ
yad'eh la
ne L'a point connu
ܘܥܵܠܡܵܐ
w-âlma
et le monde

(11)
ܐܸܬ݂ܵܐ
eta
Il vint
ܠܕ݂ܝܼܠܹܗ
I-dileh
Vers ce qui est sien

ܠܵܐ ܩܲܒ݁ܠܘܿܗ݈ܝ
qabluy la
ne L'accueillit point
ܘܕ݂ܝܼܠܹܗ
W-dileh
et ce qui est sien

(12)
ܕ݁ܩܲܒ݁ܠܘܿܗ݈ܝ
d-qabluy
que L'ont accueilli
ܐܲܝܠܹܝܢ ܕܹ݁ܝܢ
den aylen
Or, à ceux-la

ܕ݁ܲܒ݂ܢܲܝܵܐ ܕ݁ܲܐܠܵܗܵܐ ܢܹܗܘܘܿܢ
nehwon d-alaha da-bnaya
pour qu'ils soient fils de Dieu
ܝܲܗ݈ܒ݂ ܠܗܘܿܢ ܫܘܿܠܛܵܢܵܐ
Il a donné autorité
sultâna l-hon yab

(13)
ܐܸܬ݂ܝܼܠܸܕ݂ܘܝ
etiled
on été enfantés
ܐܸܠܵܐ ܡܼܢ ܐܲܠܵܗܵܐ
alâha men ela
mais qui de Dieu

(14)
ܘܡܸܠܬ݂ܵܐ
w-melta
Et le verbe

ܘܲܐܓܸ݁ܢ ܒ݁ܲܢ
ban w-agen
et planta son enceinte en nous
ܒܸ݁ܣܪܵܐ ܗܘܵܐ
hwa besra
fut chair

ܫܘܿܒ݂ܚܵܐ
subha
et nous vîmes sa gloire
ܘܲܚܙܲܝܢ ܫܘܿܒ݂ܚܹܗ
subheh wa-hzayan
et nous vîmes sa gloire

ܕ݁ܡܸܢ ܐܲܒ݂ܵܐ
aba d-men
qui est du père
ܐܲܝܟ݂ ܕ݁ܝܼܚܝܼܕ݂ܵܝܵܐ
d-ihidaya ak
comme celle de l'Unique

ܘܩܘܿܫܬ݁ܵܐ
w-qusta
et de Rigueur
ܕ݁ܲܡܠܹܐ ܛܲܝܒ݁ܘܿܬ݂ܵܐ
taybuta da-mle
plein de Grâce
Author

Frère Jérôme